CINQ ASTUCES POUR BIEN VOYAGER EN FAMILLE

Par : Stéphanie Beaudoin ( Novembre 2016 )
À LA UNE
BELLEVIE

Je suis présentement en Europe pour terminer mon baccalauréat en communication. C’est une chance énorme, mais des fois, ma famille me manque. Lorsque j’ai reçu mon acceptation pour mon échange, les membres du clan Beaudoin ont décidé de venir vivre, le temps de 10 jours, l’expérience européenne avec moi. Nous avons visité trois villes incroyables par leur histoire, leur culture et leur architecture : Prague, Vienne et Budapest. Voici donc cinq astuces qui nous ont permis de profiter de chaque instant au maximum. 

  • Comprendre la différence entre voyager et être en vacances. Nous sommes souvent allés dans le Maine pour des vacances sur la plage à profiter du soleil et à boire autour d’un souper de homards. Les vacances typiquement américaines ont tapissé mon adolescence. Être en « voyage » devient totalement différent, et il a fallu avertir nos parents qui ne sont pas habitués à ce genre d’escapade. En voyage, on n’a pas beaucoup de temps pour se reposer. On visite, on change d’endroit souvent et on marche toute la journée. Le but est de voir et d’apprécier le plus de choses, souvent dans un temps restreint. On revient rarement reposé d’un voyage, surtout lorsqu’on veut visiter plusieurs villes en un court séjour. 
  • Respecter les limites des autres. Ici, je parle surtout aux enfants. Regardez vos parents, ils ne sont plus dans la vingtaine et, pour eux, une randonnée en forêt n’est peut-être pas la meilleure option pour qu’ils passent un bon voyage. Il faut impérativement être à l’écoute des autres; s’ils ont mal quelque part, s’ils tombent malades (comme mon otite hongroise) et s’ils sont trop fatigués. Rien de pire que d’avoir un membre de la famille marabout parce qu’on dépasse ses limites tous les jours. 
  • Planifier, mais pas trop. Les joies de partir en voyage, à mon avis, résident dans la spontanéité que le mode de vie offre. Il est bien de savoir où on va, où on dort également; souvent, ça rassure les voyageurs moins aguerris. Une fois rendus sur place, une foule de possibilités s’offrent à nous et il est bien d’avoir la possibilité de choisir. Si nous sommes confinés dans un horaire chargé, certes, et réglé au quart de tour, le stress prendra le dessus et nous ne prendrons pas le temps d’apprécier ce qui se trouve sous nos yeux. 
  • Être sur le même rythme. Je l’ai expliqué plus tôt, un voyage n’est pas fait pour faire la grasse matinée. Quand on est de passage dans une ville, on veut s’en imprégner, voir le plus de choses possible et ne rien manquer. Il est donc important de bien définir les heures du début de journée, pour que tout le monde soit prêt en même temps et que la journée puisse commencer. Ici, bien comprendre que je ne vous suggère pas de commencer vos journées à 6 h du matin, mais de ne pas manquer tout l’avant-midi en sortant de l’hôtel à 11 h. 
  • S’amuser. Bien évidemment, il ne faut jamais mettre de côté la partie amusante du voyage. On est en famille après tout. Il faut faire les fous, s’amuser et toujours tirer le positif d’une situation, même quand on manque un train ou qu’on ne comprend absolument rien à une langue. Mon voyage avec ma famille a été exceptionnel, surtout grâce aux personnes qui en faisaient partie, mais surtout parce que nous ne nous prenons pas au sérieux. Nous avons dansé la valse dans les jardins du château de Schönbrunn, avons couru après des pigeons, ri, chanté, sans jamais nous soucier de ce que les gens penseraient. C’est aussi ça, la beauté d’être loin et en famille; on fait ce qu’on veut sans avoir peur de se faire juger. 

Cinq astuces pour bien voyager en famille