LA MÉLODIE DE LA JEUNESSE

Par : ( Février 2016 )
À LA UNE
ÉVASION

Kevin Bazinet, grand gagnant de La Voix III parcourt les routes du Québec depuis quelques mois pour présenter au public les chansons de son premier album Talk to me. Le 1er avril 2016, c’est au Carré 150 qu’il s’arrête. 

Découvert à La Voix, Kevin Bazinet a lancé, en novembre, son premier album Talk to me. L’artiste explique que ce fut un travail de longue              haleine ;   certaines chansons étaient même écrites avant sa participation à l’émission à succès. Principalement anglophone, l’album contient même une chanson écrite avec la participation de Céline Dion. « Quand Marc [Dupré] m’a annoncé qu’elle avait une chanson pour moi, je n’y croyais pas. Je n’y ai pas cru jusqu’au moment où on a commencé à travailler ensemble sur la chanson ! », lance le chanteur. Pourquoi principalement en anglais ? La raison est simple : Kevin a toujours écrit en anglais, la mélodie des mots était plus douce à son oreille dans cette langue et ses influences musicales sont principalement anglophones. Lorsque le choix de la langue a eu à être fait, il a simplement décidé de continuer dans la lignée qu’il avait eue, des années auparavant. Quant à son frère, Bobby Bazini, il n’a pris qu’une minime place dans la carrière de Kevin, une place qu’il qualifie d’ailleurs comme une place de grand frère, tout simplement : « On en avait parlé avant La Voix qu’on ne voulait pas trop qu’il se mêle de mon parcours parce qu’on voulait que je puisse créer ma propre histoire. »

Entrer dans le monde artistique à 23 ans n’est pas chose facile. Kevin, qui souffre de troubles d’anxiété, a dû prendre un temps pour apprécier les moments précieux que la vie lui apporte. « Je ne pourrais pas faire seulement de la musique, ça ne fonctionnerait pas », dit-il. Il ne faut cependant pas croire que son anxiété l’empêche d’accomplir ses rêves. Même si, avant, l’anxiété le bloquait dans plusieurs projets, Kevin a finalement décidé de profiter de la vie en prenant des décisions qui lui faisaient peur, son inscription à La Voix en est un excellent exemple. Chaque fois qu’il franchissait une étape, il se rendait compte de sa force. Ce qui peut sembler comme une nuisance est devenu, au bout du compte, une façon pour lui de se dépasser, de faire de son mieux et de prendre du temps pour lui. Son secret : prendre les jours un à la fois. Il faut prendre le temps de faire des activités qui nous font du bien. Pour Kevin, c’est le hockey, les moments avec sa copine, le spa et la méditation. Selon lui, l’équilibre de vie est la meilleure façon de profiter de chaque instant.

Parti depuis peu en tournée, Kevin Bazinet prend beaucoup de plaisir à arpenter les villes du Québec pour aller à la rencontre de son public. Il apprécie particulièrement partager ces moments avec le groupe de personnes qui l’accompagne. Par contre, il affirme que rien ne peut battre le moment où il entre sur scène. Les spectacles sont la partie qu’il   préfère : « Le sentiment que ça procure, en plus du contact avec le public, c’est vraiment trippant. C’est pour ça que je le fais. » Et lorsque vous serez en possession de vos billets pour le spectacle du 1er avril, le chanteur vous promet une ambiance chaleureuse, un spectacle tout en émotion qui met le contact avec le public de l’avant. Croyez-moi, ce n’est pas un poisson d’avril ! 

Les billets sont disponibles à la billetterie du Carré 150 (150, rue Notre-Dame Est, Victoriaville G6P 3Z6) ou sur leur site web lecarre150.com.

La mélodie de la jeunesse