L’EFFERVESCENCE DES JARDINIERS SOLIDAIRES

Par : INCROYABLES COMESTIBLES VICTORIAVILLE ( Juin 2016 )
À LA UNE
ÉVASION

L’engouement des Victoriavillois pour le jardinage urbain est incontestable. Pour une deuxième saison, une multitude de projets « incroyables » éclosent au cœur du berceau du développement durable. De mai à octobre, les Incroyables Comestibles prévoient une foule de projets et d’activités qui sauront ravir les citoyens de la région.

Soutenu par de nombreux partenaires, le mouvement Incroyables Comestibles a participé l’an dernier à la réalisation du Jardin des rendez-vous à l’intersection du boulevard Labbé Sud et de la rue Notre-Dame Est, du jardin de la Maison des femmes ainsi qu’à la culture de végétaux en pot au centre-ville de Victoriaville.

Cette année,  le populaire mouvement réserve plusieurs nouveautés pour la communauté. Parmi celles-ci figurent la plantation de bleuetiers derrière le Carré 150 et le développement d’un site permaculturel composé de zones comestibles à partager au 90, rue Belmont. « La quantité d’espaces maraîchers sur des terrains publics et privés ne cesse de croître. On assiste à une vraie révolution, déclare Alexandre Guilmette, coordonnateur du mouvement Incroyables Comestibles Victoriaville. Les gens comprennent la nécessité d’établir des zones d’alimentation de proximité pour subvenir à leurs besoins alimentaires. » 

Cultiver la solidarité

Le mouvement, qui a pris naissance à Todmorden en Angleterre il y a maintenant 8 ans, inspire les citoyens à penser collectivement et à partager. « Lors de la crise financière, les gens s’étaient réunis dans un café et avaient convenu de créer ce mouvement citoyen pour créer l’abondance alimentaire entre eux à partir du partage », affirme Francine Rainville, coordonnatrice du mouvement à Victoriaville. Implanté dans plus de 25 pays, Incroyables Comestibles jouit d’une grande popularité attribuable à l’impact qu’il possède sur les sphères sociale, environnementale et économique.  

À Victoriaville,  nombre de résidents ont adhéré au mouvement en créant des jardins à partager. Ainsi, l’affichette « Nourriture à partager » placée devant le potager invite le visiteur à cueillir quelques végétaux gratuitement. 

Cultiver un jardin Incroyables Comestibles permet de socialiser avec d’autres citoyens, d’effectuer une activité physique à l’extérieur et de manger davantage de fruits et de légumes frais. Des bénéfices incontestables pour un mode de vie plus sain!

Une expansion fulgurante

Depuis les dernières années, la communauté Incroyables Comestibles s’est multipliée au quatres coins du Québec : Salaberry-de-Valleyfield, Montréal, Sherbrooke, Trois-Rivières,  Drummondville, Saint-Élie-de-Caxton, Québec, Jonquière, Victoriaville… « Plusieurs personnes désirent contribuer de façon altruiste à bâtir un monde meilleur. S’impliquer dans le mouvement Incroyables Comestibles, c’est contribuer à la protection du patrimoine végétal, à l’environnement et à la santé », assure Guylaine Martin, coordonnatrice du mouvement.

À Victoriaville, la création de jardins à partager, qui a débuté en 2015, pourrait se poursuivre de façon exponentielle pour atteindre plus d’une cinquantaine d’espaces cet été. Par ailleurs, certains commerces de la région ont déjà initié des démarches afin d’y participer. Incroyables Comestibles soutient les jardiniers à l’implantation de nouveaux potagers à partager et à la construction de bacs de culture. « Le mouvement est présent pour donner un coup de main aux gens et pour leur apprendre à devenir plus autonomes afin qu’ils puissent bénéficier de fruits et de légumes à la fin de l’été tout en partageant le surplus de leur récolte. Il est capital de mettre en valeur le potentiel nourricier du territoire », explique Alexandra Ferron, coordonnatrice du mouvement solidaire. 

À l’heure actuelle, Incroyables Comestibles Victoriaville compte 7 coordonnateurs, de nombreux bénévoles et plusieurs partenaires qui assurent le succès des différentes activités estivales. « Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’appui de partenaires telle la Ville de Victoriaville qui collabore de façon enthousiaste dans plusieurs de nos projets », se réjouit Alexandre Guilmette, citoyen impliqué dans le mouvement à Victoriaville et à l’international.

Le lancement officiel de la saison 2016 des Incroyables Comestibles a eu lieu le 21 avril au cégep de Victoriaville. Pour connaître les espaces comestibles cartographiés à travers la région et les différentes activités du mouvement citoyen, consultez le icvicto.org.   

 

L’effervescence des jardiniers solidaires