LES DÉSAGRÉMENTS DU TUNNEL CARPIEN

Par : ( Avril 2016 )
À LA UNE
MIEUX-ÊTRE

Le syndrome du tunnel carpien est une affection du poignet où le nerf médian se retrouve coincé et provoque un engourdissement et une faiblesse des muscles de la main. C’est l’une des conditions musculosquelettiques les plus invalidantes qui touchent les travailleurs.

Le syndrome du tunnel carpien n’est pas la seule cause d’engourdissement de la main. Par exemple, le nerf peut être coincé ou irrité à différents endroits le long du bras, à l’épaule et même au niveau des vertèbres, des disques intervertébraux ou des muscles du cou. Il est également possible de retrouver des dérangements vertébraux ou des points musculaires dits « points gâchettes » entre les omoplates qui engendrent des symptômes similaires. Alors, comment remédier à ces engourdissements ? Pour trouver la bonne solution à ce problème, il faut d’abord en identifier correctement la ou les causes. 

Attention ! Une personne qui développe des engourdissements réguliers aux mains doit consulter un professionnel de la santé le plus rapidement possible pour favoriser un recouvrement complet.

En chiropratique, lorsqu’un syndrome du tunnel carpien est suspecté, on procède à une série de tests physiques afin de déterminer précisément l’endroit où le nerf se retrouve coincé ou  localiser les points gâchettes musculaires. Selon le cas, des radiographies de la région cervicale seront faites afin d’évaluer l’état de dégénérescence (arthrose), l’alignement des vertèbres, l’épaisseur des disques ou tout autre élément qui pourrait endommager un nerf. Une recommandation en médecine peut être faite dans le cas où il faudrait mesurer plus précisément la qualité fonctionnelle du nerf coincé. 

Aussi, déterminer les activités, les mouvements ou les postures qui sont à l’origine de cette dysfonction s’avère crucial. Pourquoi soulager un symptôme aujourd’hui si on retourne se faire du mal demain ? Avec un bon examen au départ et une bonne analyse de la situation globale (votre santé générale, vos habitudes, votre posture, vos mouvements répétitifs…), le bon traitement et les bons exercices correctifs peuvent être prescrits rapidement et la récupération sera optimisée. C’est un des avantages de consulter en chiropratique ! On ne concentre pas sur la douleur mais sur l’individu !

 

Les désagréments du tunnel carpien