MATT TRACK, DE RETOUR À LA MAISON

Par : ( SepTEMbre 2017 )
TENDANCES
ÉVASION

Pour la première fois, au Carré 150, le 22 septembre prochain, Matt Lafontaine sous le chapeau de Matt Track, retrouvera ses fans de Victoriaville, sa ville natale.

  • Vous êtes le chanteur et parolier du groupe Bleu Jeans Bleu, un groupe plus humoristique, pourquoi avoir décidé d’un projet solo complètement différent? 

Quand j’étais au secondaire, je faisais des chansons un peu dans le même style que Bleu Jeans Bleu, donc plus humoristiques. Et c’est un peu plus ça ma vraie personnalité, je suis un fanfaron qui veut faire rire les gens autour de lui. Matt Track a commencé en 2007, le premier album est sorti en 2008. C’est entre deux albums de Matt Track que Bleu Jeans Bleu a vu le jour. 

Ce projet anglophone m’apporte plus de profondeur. Je peux me permettre de faire des choses qui me sortent de mon côté plus drôle. Bleu Jeans Bleu a pris beaucoup de place rapidement, sans que je m’y attende et j’ai un peu mis Matt Track de côté pendant que je travaillais sur l’autre projet. 

 

  • Pourquoi avoir choisi de faire des chansons en anglais? 

C’est comme ça que tout a débuté, c’est comme ça que la mélodie des mots m’est venue. J’ai essayé de faire des chansons en français, mais je n’ai jamais été capable de créer quelque chose à mon goût, à l’exception de Bleu Jeans Bleu. En plus, la langue fait vraiment une différence entre les deux projets, une ligne est faite et on ne les mélange pas. 

 

  • Vous avez été un long moment sans performer dans les souliers de Matt Track, êtes-vous content de retrouver cette musique? 

Ça fait du bien de le retrouver. J’aime aussi voir que mes chansons sont encore vivantes et que les gens sont encore contents de les entendre. Ce n’est pas rare qu’on me demande, surtout à Victoriaville, s’il y aura du nouveau matériel ou si je me produis encore sous le chapeau de Matt Track. C’est rassurant de voir que les gens sont encore là et qu’ils veulent du nouveau. 

Je fais une pause pour mieux revenir, Matt Track est seulement en dormance, c’est une virgule dans son histoire. Le spectacle du 22 septembre viendra confirmer que Matt Track est bien en vie et qu’il revient en force. 

Présentement, je veux trouver le bon moment. J’aurais aimé mettre plus d’énergie, en 2013, quand le dernier album est sorti pour qu’il se fasse plus remarquer. J’ai beaucoup appris avec les années et je veux mettre tout ce savoir dans Matt Track. Quand je serai rendu à sortir un nouveau « bébé », je ne veux pas le faire à moitié. Je ne veux pas le faire rapidement entre deux albums de Bleu Jeans Bleu. 

 

  • Quand on assiste à un spectacle de Matt Track, à quoi doit-on s’attendre? 

C’est un spectacle qui ratisse assez large en fait de style. Je fais du rock, du planant. On est seulement trois sur la scène donc ce n’est pas un grand déploiement d’instruments à vent qui débarque. C’est un bon spectacle pour s’asseoir et écouter, prendre le temps de se laisser porter par la musique. 

 

Matt Track, de retour à la maison