REMPLIR SON ESTOMAC SANS VIDER SON PORTEFEUILLE!

Par : Audrey Michel ( Avril 2017 )
À LA UNE
AFFAIRES

L’alimentation accapare généralement la deuxième ou la troisième place en importance dans un budget. Comme se nourrir adéquatement est nécessaire pour notre santé, c’est une dépense essentielle qu’on ne peut pas éviter. Voici quelques astuces pour alléger la facture sans vous affamer.

Prévoyez votre épicerie

Environ 25 % du panier d’épicerie se retrouve aux poubelles. Jeter de la nourriture, c’est jeter de l’argent! Pour éviter le gaspillage, vérifiez ce qui reste dans le frigo et dans le garde-manger avant de vous rendre au supermarché. Vous pourrez ainsi prioriser les aliments près de la péremption et vous éviterez d’acheter le même produit en double. Prévoir ses repas de la semaine en consultant les circulaires est un autre moyen efficace pour économiser. Vous pourrez identifier les aubaines et planifier des recettes à petits prix. En plus, vous éviterez la question « Qu’est-ce qu’on mange pour souper? »! Une fois sur place, comparez les prix en vous fiant au coût au gramme. N’oubliez pas que les produits les plus chers se trouvent souvent à la hauteur des yeux, alors n’hésitez pas à explorer les tablettes du haut et du bas pour trouver des alternatives économiques. Un autre truc : manger avant de faire votre épicerie vous évitera d’avoir la panse plus grosse que le portefeuille!

Cuisinez à la maison

Les plats pré-préparés et les repas de restaurant ont la cote, mais gardez en tête que cela vous coûte plus cher. Souvenez-vous que les aliments de base non transformés sont détaxés. Ainsi, si vous achetez tous vos ingrédients non transformés et que vous faites une lasagne à la maison, vous ne paierez aucune taxe. Par contre, si vous achetez une lasagne pré-cuisinée, vous paierez des taxes sur celle-ci. Inclure une catégorie « restaurants » à votre budget vous aidera à faire des choix conscients. Par exemple, que vous soyez aux études ou en emploi, si vous mangez au restaurant 3 midis par semaine au coût de 10 $ par repas (donc 30 $ par semaine) et que vous apportez deux lunchs, au coût de 5 $ par portion (donc 10 $ par semaine), vous dépenserez 2080 $ par année (dont 1560 $ par année en restauration seulement). Si vous préparez plutôt tous vos lunchs à la maison (5 $ par portion, donc 25 $ par semaine), vous dépenserez 1300 $ par année. Cela représente une économie de 780 $ par année!

Essayez le couponing

L’objectif du couponing est d’obtenir le maximum de rabais sur un produit pour se le procurer au plus petit coût possible ou même gratuitement. Cette pratique demande du temps, mais elle vous permettrait des économies. La première étape est de se procurer des coupons dans les circulaires et sur Internet. Il y a également des applications mobiles vous offrant des remises en argent. Au fur et à mesure que vous accumulez vos coupons, organisez-les pour pouvoir vous y retrouver facilement. Enfin, être patient, c’est payant! Combiner vos coupons avec une vente sur un certain produit vous offrira une économie bien plus intéressante que de l’acheter sur-le-champ. 

Trouvez des alternatives

L’épicerie n’est pas la seule façon de se procurer de la nourriture. Pour les fruits et légumes, faites un potager. Rejoindre un groupe d’achats est une autre façon intéressante de se procurer des aliments à moindre prix. Enfin, apprendre à connaître les ressources locales soutenant l’autonomie alimentaire peut être un moyen de sauver de l’argent tout en contribuant à la communauté. Par exemple, les Cuisines collectives des Bois-Francs permettent à un petit groupe de personnes de mettre en commun temps, argent et compétences pour créer des plats économiques, sains et appétissants (www.rccq.org). On peut aussi penser au mouvement des Incroyables Comestibles qui s’active, à travers l’implication des bénévoles, à transformer les espaces non comestibles, publics et privés, en espaces comestibles ouverts et gratuits pour tous (icvicto.org). En bref, les alternatives existent, à vous de les découvrir! Bon appétit!

Avis aux lecteurs

Mes finances, mes choix est un programme d’éducation financière de Desjardins, offert par le Carrefour jeunesse-emploi Arthabaska, s’adressant aux jeunes âgés entre 16 et 25 ans. Pour plus d’information sur les ateliers offerts, communiquez avec la conseillère en éducation financière au 819 758-1661 ou par courriel à
mfmc@cje-arthabaska.ca.

 

Remplir son estomac  sans vider son portefeuille!