SALOMÉ LECLERC : DE L’AURORE AU CRÉPUSCULE

Par : Stéphanie Beaudoin ( Décembre 2014 )
À LA UNE
MIEUX-ÊTRE

Récipiendaire du prix L’Espoir FEQ, remis par le Festival d’été de Québec, Salomé Leclerc a commencé en force le mois d’octobre 2014 avec la sortie de son nouveau CD, 27 fois l’aurore. Une touche beaucoup plus actuelle, selon la chanteuse, se retrouve dans les harmonies; on parle entre autres de l’ajout de clavier dans les chansons. Voulant se détacher un peu de ses bases folks, introduites dans son premier CD, elle a ajouté des nuances plus électro au rythme de ses compositions. Par contre, elle n’a pas voulu noyer ses racines musicales puisqu’elle ne veut surtout pas perdre le son qu’elle a développé. Un résultat, je l’avoue, très intéressant!

Si nous pouvons aujourd’hui nous délecter des harmonies de cette jeune femme pleine d’entrain, c’est parce que ses frères, lorsqu’elle était plus jeune, l’ont encouragée à entrer dans le merveilleux monde de la musique. Elle a tout d’abord appris à jouer de la musique, s’inspirant de groupes comme Metallica, AC/DC. Puis, lorsqu’elle a pris le contrôle de ses choix musicaux, c’est surtout Dumas, Zebulon ou encore Marc Déry qui ont eu une grande influence sur ses arrangements et ses compositions. Aujourd’hui, pour la création de ses paroles, la compositrice s’inspire grandement de ce qui l’entoure, mais puise aussi beaucoup dans des réalisations d’artistes comme Philippe B, Avec pas d’casque, Catherine Bolduc, et beaucoup d’autres. On voit que ses influences se sont transformées au fil des ans.

Salomé Leclerc a été très rapidement acclamée par la scène québécoise et par la critique pour son premier album, Sous les arbres. Son deuxième album a été tout aussi bien accueilli que le premier. Elle voit cet appui comme une « tape d’encouragement » et comme une confirmation qu’elle est sur la bonne voie. Des projets comme ceux-là, on les pense, on les construit selon nos goûts, nos convictions et, quand on les présente, si la réception est bonne, la reconnaissance est incroyable.

Il ne faut pas oublier de mentionner que la musicienne a pris beaucoup plus de responsabilités dans l’élaboration du dernier album. En plus d’écrire tous les textes, elle a co-réalisé et co-arrangé son disque avec Philippe Brault. Ce dernier a d’ailleurs plusieurs collaborations musicales à son actif : Hôtel Morphée et Pierre Lapointe, entre autres. Guitare, trombone, batterie, voix, clavier, tous les sons se retrouvent à travers les différentes compositions. Salomé Leclerc a vraiment profité de sa session d’enregistrement qu’elle qualifie de magique, pour s’investir complètement dans son projet. Elle et Philippe Brault regardent l’album aujourd’hui avec une satisfaction sans limites et une fierté marquée aussi.

La musicienne a fait voyager sa musique au cours de la dernière année. En plus de faire le tour du Québec, Salomé Leclerc a fait la promotion au mois d’octobre de 27 fois l’aurore en France. Ovationnée par ce public qu’elle dit très à l’écoute de ses textes, elle est dorénavant de retour au Québec, prête à nous montrer son nouveau matériel musical.

Sur scène, elle est accompagnée d’une multitude de musiciens qui mettent en valeur ses compositions. Un équilibre entre les moments intimes et le relevé attend les spectateurs qui assisteront à ses performances prochaines. Et, ne vous inquiétez pas, nous n’avons pas terminé d’entendre parler de cette artiste en pleine croissance. Même si elle veut donner la chance à 27 fois l’aurore de faire un bout de chemin sur scène, elle a recommencé l’écriture. Sans vraiment savoir où mèneront ses nouveaux textes, elle est très confiante en l’avenir et souhaite également prendre part à plusieurs projets ainsi qu’avoir la chance de se produire sur scène à maintes reprises. 

Salomé Leclerc sera de passage à Victoriaville le 6 février 2015. Pour ceux qui la découvrent, vous serez transportés dans son univers rock original. Pour ceux qui ont déjà eu la chance d’assister à une prestation de l’artiste, vous serez comblés avec les changements dans certaines chansons du premier album tout en savourant les nouvelles chansons de 27 fois l’aurore. Bon spectacle !

Salomé Leclerc : de l’aurore au crépuscule